La psychothérapie individuelle à Évreux

Je propose des consultations de psychothérapie enfants et adultes à Évreux, près de Gravigny.

Appropriée lorsque les difficultés rencontrées concernent des problèmes internes, la thérapie individuelle vise à traiter les troubles émotionnels et relationnels de l'individu. La volonté d'entreprendre une psychothérapie vient du patient lui-même. C'est après s'être rendu compte d'un problème interne, de difficultés qui s'expriment par une modification du comportement, qu'il décide de se rendre chez un thérapeute afin de trouver avec lui la solution qui mettra fin à ce problème. La psychothérapie individuelle, c'est aller à la rencontre de soi-même.

La psychothérapie individuelle a pour objectif de mieux comprendre nos émotions afin d'en devenir maître, de comprendre le mal-être qui subsiste en nous et d'apprivoiser des dimensions encore inconnues de notre vie.
Le psychopraticien va nous aider à poser un regard sur nos vies, notre histoire pour mieux la comprendre, il nous aidera à dénouer des conflits psychologiques tels que l'angoisse, la phobie, les blocages... et tout ça dans un climat de confiance.
Les rencontres face à face, psychopraticien-patient, ont lieu régulièrement, ce qui permet d'associer thérapie et vie quotidienne. La thérapie individuelle favorise une meilleure connaissance de soi.

La psychothérapie de couple

Comme toute autre psychothérapie, la psychothérapie de couple est suivie par un pschopraticien qui écoute, conseille et guide le couple dans ses problèmes. Mais, plus précisément, la démarche d'introduire une tierce personne dans la relation se fait le plus souvent lorsque le couple est dans l'impasse et que la communication se fait difficile, chacun reproche à l'autre d'être la cause de sa souffrance et se voit en victime.

Introduire un psychopraticien va alors permettre de rétablir la communication, ainsi chacun peut s'exprimer et expliquer sa vision au sein du couple. Les méthodes utilisées par le psychopraticien sont variées, il peut se diriger sur divers terrains : dans le passé, le présent, sur la vision qu'ils ont de leur évolution

Il n'est pas question de déterminer qui a tort ou raison, mais d'arriver à gérer les conflits en rétablissant une communication et une harmonie qui se sont dégradées au fur et à mesure du quotidien. Il peut arriver que les partenaires ne se reconnaissent plus dans l'entité (ses codes, ses habitudes, ses règles) du couple. Il est plus question des insatisfactions au sein de la relation et moins de se focaliser sur les insatisfactions portées sur l'autre. Une interprétation est faite permettant de comprendre les mécanismes des conflits, d'y intervenir et donc d'avancer.

Si l'un des deux partenaires refuse de participer à la thérapie, inutile d'insister, il faut que les deux participants soient animés par la même volonté de dépasser cette crise, et de réussir à sauver leur couple.

La durée de la thérapie sera différente selon les difficultés rencontrées au sein du couple, variant de quelques jours à quelques semaines, voir plus.

La psychothérapie familiale

La psychothérapie familiale considère les troubles du ou des membres d'une famille comme un symptôme du dysfonctionnement de la famille dans son ensemble et en rapport avec la souffrance de tous.

Dans une famille, nous naissons et nous grandissons en majorité avec notre père et notre mère (que nous deviendrons). C'est là qu'il sera instauré les premiers modes de relation, et les conflits psychiques seront à la base de tous les troubles.
Cependant, il faut éviter que la personne soit perçue comme la cause principale des problèmes, le but est de repérer les non-dits, les fausses croyances, la peur du changement... et de redonner à la famille ses capacités de fonctionnement.
L'objectif peut être d'apprendre aux membres de la famille à communiquer. La psychothérapie familiale met en évidence le fait qu'il n'y a pas de fou dans une famille, mais que c'est la relation qui est folle, et lorsque chaque membre peut se remettre à exister sans être étouffé par son appartenance familiale, le problème disparaît.
C'est pour cela que les membres sont tous actifs, même lorsqu'ils ralentissent le changement. Il faut retenir que dans la thérapie familiale on y trouve deux directions importantes, l'une s'appuyant sur la parole, l'autre sur un travail systémique décodant les interactions verbales et émotionnelles.

Notre site internet utilise des cookies dans le seul but d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus